Array ( [type] => 8192 [message] => Directive 'allow_url_include' is deprecated [file] => Unknown [line] => 0 ) Droit à L’oubli, Google Se Plie Devant Les Mises En Demeure Européenne - Magasine D'actualité

Droit à l’oubli, Google se plie devant les mises en demeure européenne

by Bestdoc

Au mois de mai de 2016, la Commission Nationale de l’Informatique et des libertés (CNIL) avait annoncé la mise en demeure du Géant Google de respecter les usages et règles relatifs au droit à l’oubli, sur l’ensemble des extensions de son moteur de recherche. Dans sa décision, la CNIL accordait un délai de quinze jours à la société pour que celle-ci apporte sa réponse. A l’époque, Google est resté silencieux à ce sujet. Mais suite aux menaces de sanctions et aux pressions, aujourd’hui, le géant Google a décidé de se plier devant ces mises en demeure de la CNIL.

Droit à l’oubli : où en est Google actuellement ?

droit à l'oubli google
Droit à l’oubli, Google se plie devant les mises en demeure européenne 5

Nous sommes en 2016 et à une semaine de la fin du mois de février. Depuis l’annonce de la décision de mise en demeure faite l’année dernière, jusqu’à présent, seules les versions européennes du moteur de recherche de Google satisfont les attentes de la CNIL. Ce qui en fait, ne représente pas une amélioration satisfaisante de la situation. Les contenus que les internautes ne souhaitent pas rendre publics sont bien supprimés sur les versions européennes du moteur de recherche (google.fr, google.uk, google.it, etc.). Toutefois, en allant sur les versions autres qu’européennes (google.com, google.as, google.es, etc.), les contenus supprimés sont facilement retrouvables.

Il en va de soi que cette initiative de Google n’a pas de réel intérêt pour l’instauration du Droit à l’oubli sur internet.

Vers une application de la décision à l’échelle mondiale

L’année dernière, la CNIL avait déjà dénoncé l’incohérence entre les efforts fournis par Google et les exigences du cadre du Droit à l’oubli. Ainsi, la CNIL avait pris la décision d’imposer au géant d’étendre la suppression des contenus à toutes les versions du moteur de recherche. Une décision que Google a bien évidemment rejetée. D’ailleurs, le géant a demandé l’annulation de cette décision à travers un recours gracieux. Ce que la CNIL s’empressa de refuser en retour.

READ  Quel disque ssd pour mon mac ?

Aujourd’hui, il semblerait que la situation ait évolué. En effet, à en croire Reuters et Le Monde, le géant Google serait sur le point d’étendre la suppression à l’échelle mondiale. Selon les sources non officielles, l’application de la décision devrait se faire d’ici quelques semaines.

You may also like

A propos de nous

Contactez-nous pour devenir partenaire

Decor & Design

Editors' Picks

Newsletter

@2022 – All Right Reserved. 

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

Privacy & Cookies Policy